La Politique Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (PNEFP) qui est actuellement à sa 4è phase de mise en œuvre doit faire l’objet d’une revue qui va servir de base aux nouvelles orientations et activités du secteur privé et les partenaires entre autres UNESCO, AUF, AFD, FNUAP, ONUDI, FORMAPROD.
Un atelier de revue de la mise en œuvre de la première composante de la PNEFP s’est tenu à l’hôtel Panorama le 4 février 2021.
Monsieur TSIKEL’IANKINA Ernest, Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, les représentants des secteurs privés et partenaires techniques et financiers ont honoré de leur présence cet évènement. Cette revue de deux jours (4 et 5 février 2021), a pour finalité de mettre à jour la politique de formation professionnelle et le développement des compétences techniques et professionnelles qu’on intitulera « PNEFP 2 ». Cette politique, contribuera à la mise en application du plan d’émergence de Madagascar tout en garantissant l’axe 4: Éducation pour tous et l’axe 6: Emploi décent pour tous, selon la vision du Président de la République Andry RAJOELINA.

A l’issu de ce processus, une nouvelle loi portant sur la politique sera portée au niveau du Gouvernement et des parlementaires afin qu’elle puisse être appliquée dans les zones d’émergence du pays.

La nouvelle PNEFP à concevoir et mettre en œuvre, que le METFP et toutes les parties prenantes (entités ministériels, secteurs privés, PTFs, …..) ont essayé d’esquisser durant ces deux jours a pour objectif d’indiquer les routes à prendre pour renforcer les compétences de toute la population malgache. Il s’agit de donner toutes ses chances de réussite à la dynamique d’émergence que les autorités politiques ont fixée comme horizon stratégique pour les années à venir. Cette nouvelle PNEFP est la base indispensable pour la réalisation d’une politique d’émergence de Madagascar qui soit durable, inclusive et renforce les grandes lignes de la politique de formation et de renforcement des compétences techniques et professionnelles adoptée et mise en œuvre depuis 2015.
Les débats et travaux de groupe, ont permis d’identifier tant les défis à relever en commun que les axes et activités stratégiques susceptibles de nous mobiliser pour les années à venir. On peut les synthétiser selon les cinq points suivants :

Point n° 1 : les prérequis de la politique à concevoir et mettre en œuvre,
Point n°2 : les défis à relever qui nécessitent un investissement inédit dans ETFP/DC,
Point 3 : les grandes finalités à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs d’une politique efficace d’émergence,
Point 4 : les grands axes stratégiques de la nouvelle politique d’ETFP/DC,
Point 5 : concevoir la nouvelle politique dans le cadre d’une vision stratégique partagée par tous

Notant que certains axes stratégiques discutés dans les travaux de groupe vont définir de nouvelles missions et champs d’intervention de l’ETFP/ Développement de Compétence, tels que l’énergie renouvelable, la préservation de l’environnement, l’extension du TIC vers le numérique.
Dans son discours, Monsieur le Ministre, TSIKEL’IANKINA Ernest, a souligné que l’éducation et la formation professionnelle sont les piliers de l’émergence d’un pays et cela doit passer par une politique d’enseignement technique et de la formation professionnelle bien réfléchie visant l’employabilité des jeunes, des travailleurs en quête de reconnaissance de leur acquis professionnels, des femmes et des personnes en situation de handicap. Le METFP est appelé particulièrement à réaliser cette mission et à faire en sorte entre autres que le VELIRANO 6 du Président de la République Andry RAJOELINA « Emploi décent pour tous » soit une réalité dans une future proche. Il a aussi martelé que notre le partenariat de l’ETFP avec toutes les parties prenantes est un gage de réussite pour le défi que nous proposons de relever : lutter contre la pauvreté à travers la lutte contre le chômage grâce à un dispositif d’ETFP efficace menant vers un emploi à la fois stable et décent visant également l’excellence pour ceux qui choisissent un cursus universitaire.

C’est à travers une démarche participative et inclusive faisant appel à tous les acteurs prenants de l’ETFP qu’une véritable « Politique Nationale de Formation Professionnelle et de Développement des Compétence » peut être élaborée.

Olo mahay raha, tsy very mandeha.
© SCOM METFP

Olo-mahay raha, tsy very mandeha

Adresses

Formation FPQ/AMB

Copyright © 2021 – Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle