BUREAU DES RELATIONS INTERNATIONALES DE
L'UQTR - METFP : VISITE DE COURTOISIE
CONFERENCE GENERALE DE L'UNESCO: 41ème SESSION
CONFERENCE GENERALE DE L'UNESCO: 41ème SESSION
VISITE DE COURTOISIE DE LA COMMISSION
DE L'OCEAN INDIEN (COI)
RENCONTRE DE MADAME LA MINISTRE
AVEC LES SECTEURS PRIVES
VISITE DE COURTOISIE DE L'UNESCO
A MADAME LA MINISTRE
REMISE DE CERTIFICAT PAR SON EXCELENCE
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
A FIANARANTSOA
FANOKAFANA NY TAOM-PANOFANANA/PIANARANA
2021 2022 TAO AMIN'NY LTP MIARINARIVO
DESCENTE DE MADAME LA MINISTRE DANS
LES ETABLISSEMENTS TECHNIQUES D'ANTSIRANANA
DESCENTE DE MADAME LA MINISTRE DANS
LES ETABLISSEMENTS TECHNIQUES D'ANTSIRANANA
Previous
Next

MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Madame VAVITSARA RAHANTANIRINA Gabriella

LE MOT DU MINISTRE

Par le biais de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar, Son Excellence Monsieur le Président de la République de Madagascar Andry RAJOELINA considère la formation professionnelle comme un des pionniers de l’émergence du pays. Suivant les « Velirano » 4 et 6 et dans le but de promouvoir l’emploi décent pour tous, l’importance de la valorisation de l’Enseignement Technique et Professionnel sont mises en avant.
Deux orientations ont été fixées par le Ministère afin d’améliorer l’employabilité et favoriser l’insertion professionnelle de nos citoyens : la promotion de la formation professionnelle et le développement de l’enseignement technique et professionnel.
La première vise à développer les compétences requises par un emploi, et ce suivant les besoins évolutifs des secteurs d’entreprise et du monde de production traditionnelle et artisanale. Plusieurs opportunités de formation sont offertes aux personnes de toute catégorie sans exception, notamment ceux qui sont hors du système scolaire.
La seconde consiste à développer l’enseignement technique et professionnel au profit des jeunes qui leur permet d’acquérir des connaissances scientifiques, techniques et technologiques essentielles à la poursuite d’une étude supérieure. Cet enseignement leur procure aussi des savoir-faire de bases nécessaires à l’exercice d’une responsabilité professionnelle dans une filière donnée.
L’application d’une stratégie d’adéquation Emploi-Formation est fondamentale pour former les jeunes aux métiers potentiels et disponibles. Ainsi, les activités suivantes sont mises en considération et priorisées : exploration des secteurs prioritaires et des métiers porteurs, mise en place d’un Cadre National Malagasy des Certifications, ingénierie et de réingénierie de programme de formation, développement de l’environnement de formation adéquat (infrastructures, équipements et outillages, manuels pédagogiques), formation des formateurs et du personnel des établissements.
Les moyens de l’Etat sont limités pour matérialiser cette stratégie dans tout le territoire. Le Ministère a instauré un plan d’action faisant appel à l’appui des secteurs sociaux, des communautés de base et des PTFs. Les activités suivantes y sont considérées : l’apprentissage professionnel, l’apprentissage des métiers de base sur des sites de production, la formation par alternance, la mobilisation des formateurs professionnels suivie d’une formation en andragogie. Les établissements sont dotés en capacité d’initiative locale tant au niveau d’une offre diversifiée de formation que de la collecte de fonds additionnels auprès des partenaires locaux. Néanmoins, la volonté et le leadership de chaque responsable à tous les niveaux sont fondamentaux pour l’achèvement de la mission et objectifs assignés au département ministériel en charge de l’ETFP.
L’objectif est de former d’ici 2023 un million de jeunes sur tout le territoire national tout en atteignant un taux d’insertion professionnel pas moins de 60%, d’après notre slogan « OLO MAHAY RAHA, TSY VERY MANDEHA ». Défi atteint ! Selon nos derniers bilans du Septembre 2020 au janvier 2021, plus de 119 500 jeunes ont bénéficié d’une formation professionnelle sur une centaine de métiers porteurs. Le taux d’insertion professionnelle immédiat était de l’ordre de 40%.
Ainsi, nous faisons appel à tout acteur intéressé par le développement du capital humain à agir avec dévouement et détermination pour un avenir professionnel meilleur de nos citoyens, base d’un développement inclusif et durable.

- Ernest TSIKEL'IANKINA

RESULTATS DES EXAMENS CFA - CAP - BEP ET CONCOURS 1ère ANNEE DES LTP
SESSION 2021

LISTE DES BASCULEMENT DES ECD EN ELD

RESULTAT RECRUTEMENT AU TITRE DE L'ANNEE 2020

A la Une

Évaluation du programme CapED

Dans le cadre d’une mission d’évaluation du programme CapED de l’UNESCO à Madagascar, trois consultants auprès de l’UNESCO, Madame Laetitia

Enseignement Technique et Professionnel

Formation Professionnelle

Statistiques

Olo-mahay raha, tsy very mandeha

Adresses

Formation FPQ/AMB

Copyright © 2021 – Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle